site réalisé par giraf.chcopyright © 2011 - Fondation Jacqueline Oyex, sur tout le contenu image et texte de ce site
Jacqueline Oyex
Evénements Une rétrospective Jacqueline Oyex a eu lieu du 18 mai au 7 août 2011 au Musée de Pully, près de Lausanne. L’exposition, organisée par le musée et par la Fondation Jacqueline Oyex, et réalisée par l’historien d’art Sébastien Dizerens, comprenait l’essentiel des gravures, un ensemble important de peintures (une part de la production de l’artiste restée confidentielle jusqu’ici), ainsi que des dessins et des documents. Expositions récentes Voir la rubrique: Informations/expositions Galerie L'œuvre est représentée en permanence par la Galerie de l'Univers à Lausanne Ouvrage de référence : Michel Thévoz : Jacqueline Oyex (1931-2006), avec une contribution de Sébastien Dizerens et une préface de Delphine Rivier. Première monographie donnant les informations biographiques et documentaire et l’analyse esthétique de l’œuvre gravé et de la peinture, 200 pages, 24x28cm, richement illustré, Infolio Editions, CH-Gollion, www.infolio.ch, SFR. 40.–. Adresser les commandes à la Fondation Jacqueline Oyex. Distinction Jacqueline Oyex Elle revient à soutenir un ou une artiste en offrant une ou plusieurs de ses oeuvres à un musée ou une à institution intéressée. La Distinction 2011 a été attribuée à la Genevoise Carmen Perrin . Née à La Paz, Bolivie, en 1953, diplômée de l’Ecole des beaux-arts de Genève en 1980, Carmen Perrin a travaillé à Marseille (1986-1996) et à Londres (1993-1995). Elle enseigne aujourd’hui à l’Ecole des beaux-arts de Genève. François Burland a été désigné lors d'une manifestation à la Collection de l'Art Brut comme le bénéficiaire de la Distinction 2013. Né en 1958 à Lausanne, autodidacte, il commence à peindre à l’âge de 17 ans. Il s'inspire de la mythologie, du chamanisme, des contes d’enfants et des récits de chevalerie. Mais il confronte son exotisme intime à la réalité et aux mythes hypercontemporains. La Distinction 2014 a été remise à Philippe Deléglise , peintre et graveur, né en 1952 à Genève où il vit. Il s'est notamment consacré à des cycles d'estampes et de peintures à partir des figures acoustiques du physicien allemand Enst Chladni (XVIIIe siècle), spéculant sur l'infinie variation des fréquences et la réversibilité des pleins et des vides. Christine Matthey-Isperian , gratifiée de la Distinction 2015, se consacre à des compositions textiles murales et sculpturales dans un esprit multiculturaliste. Sa tapisserie intitulée United of people diversity a été remise au centre d'accueil MalleyPrairie à Lausanne
Informations biographie bibliographie expositions collections Eaux-fortes 1955-1956 1957-1969 1970-1975 1976-2006 Peintures 1951-1954 1955-1969 1970-2006 Dessins 1954-2006 Commentaires Fondation Contact